VDM : VDM ou pas ? Nous vivons dans l’ère géologique du poulet

VDM : C’est ce que devraient conclure les archéologues du futur.

Publicité
NewsPar VDM /mardi 15 janvier 2019 10:00Illustration - © iStock

La Terre compte actuellement environ 23 milliards de poulets. Soit une masse organique et osseuse supérieure à celles additionnées de tous les autres oiseaux, sauvages et domestiques, de la planète. De quoi marquer cette dernière si profondément que les archéologues en trouveront la trace dans les siècles à venir, voire concluront que nous vivionsà l’ère du poulet.

Aussi surprenant que soit cette information, elle est pourtant très sérieuse puisqu'elle est issue d’un article publié par la Royal Society Open Science, une revue scientifique de l’Académie britannique des sciences. A en croire ce qu’indique cette publication, les os de poulet pourraient ainsi faire partie des principaux éléments qui survivront à notre ère, l’anthropocène A.K.A. l’ère de l’Homme, avec le béton, le plastique et les techno déchets. A noter quand même que, selon les définitions, le début de cette ère est situé entre plusieurs milliers d’années avant Jésus Christ et l’année 1784.

L’explication principale de ce phénomène est très simple : les êtres humains consomment plus de poulets que n’importe quel autre animal. Rien que pour l’année 2016, 65,8 milliards d’entre eux sont passés dans les assiettes et les estomacs contre 1,5 milliard de porcs. Les os des volatiles sont ensuite jetés, presque intacts, et se retrouvent dans la nature ou dans les décharges où ils se fossiliseront lentement en attendant l’arrivée des archéologues du futur.

Bref, malgré toutes nos belles inventions, notre art, notre musique et notre culture, nos descendants ou les prochains occupants de la Terre ne se souviendront peut-être que de notre passion dévorante pour les nuggets, les chicken wings et le poulet rôti du dimanche. VDM planétaire et historique, non ? On vous laisse nous dire.