VDM : Un astronaute appelle le 911 depuis l’espace

VDM : Houston, nous avons un problème !

Publicité
NewsPar VDM /mercredi 9 janvier 2019 10:00Illustration- © iStock

Dans l’espace, personne ne vous entendra crier. Par contre, en cas de problème, vous pouvez contacter le 911, les services d’urgence nord-américains. C’est d’ailleurs ce qu’a fait l’astronaute néerlandais André Kuipers il y a quelques années depuis la Station spatiale internationale (ISS). Une anecdote totalement improbable qu’ilvient de révéler dans une émission de radio.

Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, les habitants de l’ISS ont en effet la possibilité d’appeler la Terre par téléphone, en passant par le relai du centre spatial au sol de la Nasa à Houston, au Texas. Pour ouvrir une ligne extérieure, les astronautes doivent simplement composer le 9, puis le 011 pour une ligne internationale. Il a donc suffit d’une petite erreur de frappe - bien compréhensible en apesanteur - pour qu’un appel spatial soit passé au 911.

Astronaut accidentally dials 911 from the International Space Station https://t.co/2XOUMV9M7e pic.twitter.com/VcmUgxDxpv

— Motherboard (@motherboard) 6 janvier 2019

Sans surprise, la fausse manipulation d’André Kuipers a immédiatement déclenché une alarme au sein de la Nasa et il a très rapidement reçu un message lui demandant s’il avait vraiment contacté les services d’urgence. Même si cela avait été intentionnel, on se demande bien ce que ces derniers auraient pu faire, à part peut-être lui indiquer quelques gestes de premier secours.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce n’est toutefois pas la première fois qu’une histoire pareille arrive. En 2015, l’astronaute britannique Tim Peake avait appelé une inconnue par erreur en lui demandant s’il était bien en contact avec la Terre. On imagine la surprise, puis l’incrédulité de cette femme décrochant son téléphone en s’attendant à répondre à un démarcheur téléphonique ou à une grande-tante.

Et vous, iriez-vous dans l’espace si vous en aviez l’occasion ? Oseriez-vous quitter, même quelques jours, cette planète qui vous a vu naître ?