VDM : Recherche fondamentale : des scientifiques avalent volontairement des Lego

VDM : Prochaine étape : ils marchent volontairement pieds nus sur un petit Lego en allant pisser pendant la nuit.

Publicité
NewsPar VDM /vendredi 30 novembre 2018 10:00Illustration- © iStock

Au cours de l’Histoire, de nombreux scientifiques se sont sacrifiés pour faire avancer la science. Comme Albert Hoffman, inventeur et premier testeur du LSD, ou Isaac Newton, qui s’est enfoncé une aiguille dans l’oeil. Et cette tradition a perduré jusqu’à nos jours puisque - dignes descendants de ces grands hommes - des chercheurs australiens et britanniques ont volontairement avalé des têtes de personnages Lego pour une étude.

Leur but ? Calculer le temps que mettent ces objets à traverser notre organisme de part en part. Heureusement pour eux, aucune victime n’est à déplorer à l'issu de l'expérience. A l’exception de leur dignité. Du côté des résultats, la vitesse moyenne de sortie des Lego est en moyenne de 1,7 jour. Et, fort de cette information, le monde se porte déjà mieux. A noter quand même que les chercheurs relèvent que l’ingestion de ce genre d’objet est peu dangereuse pour la santé. De quoi rassurer pas mal de parents.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là car ces charmants scientifiques ont aussi dispersé de petites touches de bon goûts dans les nomsutilisés pour cette étude. D’après le site Maxisciences, ils ont en effet appelé le temps mesuré “Found and Retrieved Time”, soit FART, qui signifie “prout” en anglais. L’unité de consistance de leur selles aurait quant à elle été nommée “Stool Hardness and Transit”, soit SHAT, le prétérit de shit qui signifie “chier”. Classe mondiale donc.

Bref, de Nadine de Rothschild au Comité Nobel, tout le monde attend la prochaine étude cette belle bande de blagueurs en blouses blanches. Et vous, sur quoi aimeriez-vous lire une étude ? Genre un truc utile.