VDM : Portrait VDM : Les Décaféinés

VDM : Cette semaine, VDM vous présente les Décaféinés, un duo d’humoristes à l’univers unique et décalé. Sauf qu’on le fait à notre façon.

Publicité
NewsPar VDM /lundi 25 mars 2019 08:00Illustration- © VDM

Les Décaféinés, c’est beaucoup de chansons,pas mal de décalage et un univers comique totalement barré. Mais c’est surtout deux gars : Rémi Deval et Clément Parmentier. Le premier n’a pas de barbe et le second a un cousin qui était ouvreur dans un théâtre. Le premier a eu un premier duo comique avec Rani Bheemuk (Demain nous appartientsur TF1) et le second a été chef de produit dans une grande société. Le premier a grandi dans une pizzeria savoyarde et le second imite très bien sa tante Martine.

Malgré ces différences de fond,leur duo estloin d'être improbable. Et pour cause, ils ont une passion commune : écrire des chansons complètement déjantées. C’est d’ailleurs ce qu’ils font sans arrêt sur scène depuis 2012, dans On n’demande qu’à en riresur France 2 pendant 3 saisons et le 1er avril prochain au théâtre de la Renaissance, puis en tournée dans toute la France. Autant de choses qui nous ont donné envie d’établir leur portrait VDM. Un portrait VDM, c’est comme un portrait chinois mais ça ne parle pas d’animaux ni de fleurs.

Déjà fan ? Prenez votre place en cliquant ci-dessous:

Les gens qui vous font vraiment marrer

Rémi : Moi, j’adore l’écriture concise et la finesse des dialogues de Francis Veber. C’est vraiment mon maître dans l’écriture. Sinon, Pierre Palmade et Raymond Devos.

Clément : Je suis un grand admirateur d’Alexandre Astier. J’adorerais travailler avec lui, même en tant que figurant non rémunéré ou un truc comme ça. Et puis, les gens qui m’ont donné envie de faire ce métier, ce sont les Deschiens, en particulier François Morel.

Rémi : On est tous les deux de grands fans des Deschiens et notre duo a commencé en étant très fortement inspiré par cette troupe. D’ailleurs, on a failli s’appeler les Deschats mais c’était un peu cramé.

Le canularauquel vous ne résistez pas

Les Décaféinés : C’est une blague 2.0. C’est d’envoyer des images compromettantes à un gars qui bosse dans le train et dont tout le monde voit l’écran. Parce qu’avec Air Drop, tu peux faire ça à n’importe qui et la personne ne peut pas empêcher que ça s’affiche sur son écran. Elle peut juste “Refuser” ou “Accepter” le fichier.

Euh, précisons quand même qu’on est beaucoup plus fins quand on écrit un spectacle...

La vanne nulle que vous faites toujours

Les Décaféinés : Bon, c’est vraiment nul. Quand on vit ensemble pendant les tournées et que l’un de nous est déjà attablé au petit déj et que l’autre arrive, il se retourne et dit : “Ah, mais vous aviez rendez-vous ?” Voilà voilà.

Le sketch infaisable que vous aimeriez faire

Les Décaféinés : Ce serait une superproduction, un crash d’hélicoptère avec deux gars qui veulent se faire rembourser leurs billets parce qu’ils ne sont contents de leur voyage. Et comme le crash dure longtemps, ils seraient là en train de pique-niquer pour en profiter jusqu’au bout avec les oeufs, la mayo, qui volent dans tous les sens. Et puis, on prendrait Rihanna, Beyoncé et Kanye West comme figurants. En fait, on ferait un sketch un peu nul mais ultra cher.

Votre reco série/film pour se marrer n’importe quand

Clément : Kaamelott, ou Platane, la série d’Eric Judor.

Rémi : Moi, je crois que ce serait Mister Bean. Ça ne vieillit pas, ça me fait toujours rire.

La dernière vidéo virale qui vous a fait marrer

Clément : J’aime vraiment bien les vidéos de gens qui tombent. Particulièrement dans desmoments importants, dans un mariage ou un gars qui porte unimmensegâteau d’anniversaire et qui se ramasse.

Rémi : Moi c’est celle de deux gars habillés en rouleau de car-wash qui nettoient les voitures avec leurs corps.

Votre pire VDM personnelle

Rémi : J’étais en boîte, j’étais célibataire et je dansais quand je vois un gars au loin qui me regardait beaucoup. Je me dis : “C’est sympa, je suis flatté, je dois lui plaire.” Au bout de 20 minutes, il vient me voir et il me dit : “Quand tu danses, danse en rythme !” et il se barre.

Clément : Y’a pas si longtemps, j’avais le premier rôle d’une pièce adaptée d’une nouvelle de Maupassant dans laquelle on était pas vraiment dans la gaudriole. Et dans une scène très dramatique de violence conjugale, un peu physique, je devais mettre ma femme au sol. Au moment de le faire, je tourne le dos au public et en me baissant, je craque mon pantalon au niveau de la raie et j’entends un éclat de rire énorme. Ça a niqué toute la fin de la pièce, plus aucune crédibilité. J’ai failli tout arrêter et retourner dans mon ancienne boite tellement j’étais honteux.

Votre VDM préférée

Clément :

Aujourd'hui, j'ai cassé mes nouvelles lunettes en me cognant contre la porte vitrée de l'opticien. VDM

Par lunette /samedi 12 décembre 2009 17:10 /

Rémi :

Aujourd'hui, je suis professeur dans un lycée et les élèves se moquent souvent de ma petite taille. Ce matin, l'un d'eux a inscrit tout en haut du tableau : "Efface-moi si tu peux." VDM

Par Petitprof /lundi 17 mai 2010 20:52 /

C'est bon, vous êtes fans cette fois ? Votre place en cliquant en-dessous :

Aujourd'hui, j'ai cassé mes nouvelles lunettes en me cognant contre la porte vitrée de l'opticien. VDM

Par lunette /samedi 12 décembre 2009 17:10 /

Aujourd'hui, je suis professeur dans un lycée et les élèves se moquent souvent de ma petite taille. Ce matin, l'un d'eux a inscrit tout en haut du tableau : "Efface-moi si tu peux." VDM

Par Petitprof /lundi 17 mai 2010 20:52 /