VDM : (photos) Une Youtubeuse force son fennec à adopter un régime végan, et le résultat est scandaleux !

VDM : Cette Youtubeuse a forcé son fennec domestique à adopter un régime vegan strict, car elle estime que « toutes les espèces sont égales » et qu’il n’y a donc pas de raison qu’un animal mange un autre animal. Sauf que le pauvre petit fennec en a payé les frais… VDM pour lui d’avoir une « maîtresse » aussi peu consciencieuse !

Publicité
NewsPar Anonyme /lundi 12 mars 2018 09:30

Sonia Sae est une blogueuse vegan, et elle le revendique haut et fort. Dans son propre mode de vie, sa propre alimentation ou même celle de son animal domestique, TOUT doit être vegan. Pour rappel, un régime vegan exclut poisson, viande, produits laitiers, oeufs et miel. Son petit fennec en a d’ailleurs fait les frais… Être privé de tout cela, est extrêmement nocif pour son organisme.

Normalement, pour son bon développement et donc pour sa santé, un fennec doit se nourrir de rongeurs, d’insectes, d’oiseaux et même de lapins et d’oeufs. Bref, de toute une alimentation riche et variée nécessaire à son bien-être. Sauf que Sonia Sae en a décidé autrement…

L’état du petit Jumanji (prénom de l’adorable fennec), a fait l’objet d’une polémique. En effet, après avoir posté des photos de son animal, Sonia a subi une horde de critiques l’accusant de torture animale, chose qu’elle nie complètement.

Comment, selon elle, un régime vegan qui n’aurait tué aucun être vivant, pourrait être nocif à son fennec ? Euh, tu veux vraiment qu’on t’explique en quoi ? Déjà, le régime alimentaire d’un fennec sauvage se constitue de 90% d’animaux et de 10% de plantes. Donc si vous enlevez les protéines contenues dans la viande pour le fennec, il reste pas grand chose, hein… En plus, l’animal vivant en captivité, requiert d’autant plus de protéines qu’un fennec sauvage. Le priver d’un régime alimentaire normal lui est donc nocif.

Comme il n’y a pas de fumée sans feu, l’animal est bien évidemment dans un état déplorable. Selon Bored Panda, elle aurait d’ailleurs admis que Jumanji serait à moitié aveugle, qu’il serait sujet à des crises de convulsions régulières et qu’il souffrirait de graves problèmes de peau. Non ? Sans blague ? Comment ça se fait ?

Mais selon elle, cela n’aurait strictement rien à voir avec le régime vegan qu’elle impose à la pauvre créature.

Après voir posté de nombreuses photos de Jumanji sur son compte instagram, Sonia s’est fait remonter les bretelles par des abonnés qui lui expliquaient que l’état de son animal n’était dû qu’au régime strict qu’elle lui imposait.

Traduction :

Les fennecs sont TOUT sauf omnivores ! Si tu imposes à ton fennec un régime omnivore, ilen sera malade ! Ce n'est pas suffisant pour eux. Dans la nature, 90% de leur nourriture est composée de viande et d'insectes. Les 10% restants sont des racines et des fruits représentant uniquement un complément alimentaire. Ils ne doivent en rien être les aliments principaux de son alimentation.

Mais Sonia ne prend aucune critique en considération et a continué de poster des photos de Jumanji dont l'état est de plus en plus déplorable.

Elle a d'ailleurs posté sous cette photo : "Mon pauvre petit bébé tout nu. Il allait pourtant mieux le mois dernier, mais il a encore perdu ses poils en raison de la même allergie. Je pense qu'on sait enfin ce qu'il a, mais on va recommencer un traitement contre la perte des poils."

Son animal présentait des traces de maladie de peau sévère, mais elle continuait de nier et n'incriminait en rien le régime alimentaire drastique qu'elle lui imposait...

Malgré les "haters" et les critiques sur la façon dont elle s'occupe de son animal, Sonia ne les prend aucunement en compte. De nombreux abonnés ont donc saisi les autorités et ont envoyé un mail rapportant aux associations de défenses des droits des animaux ce que Sonia faisait subir à son animal.

Affaire à suivre en espérant que quelqu'un lui retire la garde de son animal.