VDM : Maladie rare : l’histoire terrible de la Canadienne allergique à l’hiver

VDM : Quand ta vie entière est une VDM.

Publicité
NewsPar VDM /lundi 10 décembre 2018 10:00Illustration- © iStock

Acariens, crustacés, poils de chat, augmentation du prix du gasoil ou albums de Matt Pokora, nombreuses sont les allergies récurrentes chez les êtres humains. Mais certaines sont plus originales et plus contextuelles que d’autres. Comme celle d’Arianna Kent, une Canadienne de 21 ans allergique à l’hiver.

La jeune femme est plus précisément allergique au froid. Et le terme n’est pas excessif puisqu’elle peut faire un choc anaphylactique si elle y est confrontée trop longtemps. Soit le même danger mortel que provoquerait une piqûre d’abeillesur un allergique aux piqûres d’abeilles. Mais même avant d’atteindre ce point critique, le corps de la jeune femme réagit au froid par des démangeaisons et de violentes éruptions cutanées. Bref, rien de bien drôle pour elle.

Evidemment, si Adrianna était née à Kingston, à Papeete ou à Dakar, elle ne s’en serait peut-être jamais aperçu. Toute sa VDM tient donc au fait qu’elle réside à Edmonton, au Canada, où les températures hivernales peuvent atteindre les -40°c. Dans ce contexte, elle est condamnée à rester enfermée chez ellesous plusieurs couches de vêtements. Car même aller jusqu’à sa voiture ou ouvrir un congélateur pourrait s’avérer dangereux. D’ailleurs, depuis la découverte de sa maladie à 14 ans, Arianna a déjà été hospitalisée à trois reprises pourdes crises allergiques aiguës.

Mais le pire ennemi d’Arianna n’est pas le froid, c’est leregard des autres. Car beaucoup de gens ne croient pas à sa maladie, même au sein du personnel de santé de sa ville. Et ce bien que l’existence de cette allergie très rare soit reconnue. Si on avait un conseil, ce serait donc d'aller rapidement vivre sous d'autres latitudes. Il semble en effet que son allergie serait moins pénible au soleil.

Et vous, où iriez-vous vivre si vous aviez le choix, au-delà de toutes considérations financières ?