VDM : Kirghizistan : le président devra obligatoirement porter son chapeau traditionnel à l’étranger

VDM : Sinon, il prendra des amendes.

Publicité
NewsPar VDM /mercredi 23 janvier 2019 10:00 Illustration- © iStock

Loin de nous l’idée de remettre en cause les traditions et la culture d’un pays. Et encore moins celles du Kirghizstan puisqu’aucun de nous n’y est allé. Par contre, on a quand même été assez surpris par la proposition de loi qui devrait prochainement aboutir dans cet ancien pays soviétique d’Asie Centrale.

Soutenu par une commission parlementaire de dix députés et prochainement présenté devant le parlement, le texte prévoit d’obliger le président du pays à porter l’Ak-Kalpak, le chapeau traditionnel du pays, lors de ses visites diplomatiques à l’étranger. Et s’il ne s’y tient pas, il devra payer des amendes. Après tout, il s’agit d’un symbole national.

"C'est un chapeau si simple et pourtant si parfait": l'Ak-Kalpak, le chapeau traditionnel du Kirghizstan, déclenche les passions dans ce pays d'Asie centrale... après avoir été porté par un chien https://t.co/avpV8Gw8Zk #AFP pic.twitter.com/ynQt5jGQo0

— Agence France-Presse (@afpfr) 6 mars 2018

Le plus étonnant dans tout ça, c’est que cette loi est la conséquence d’un défilé de centre commercial dans lequel un chien avait paradé avec le fameux chapeau de feutre. Cet évènement a viré au scandale national et a déclenché dans tout le pays une volonté de redorer l’image du couvre-chef. Et pour cause, à en croire le président d’une association pour la préservation du patrimoine interrogé par l’AFP, l’Ak-Kalpak symbolise “les pics des magnifiques montagnes kirghizes, toujours couverts de neiges éternelles”. Voilà voilà voilà.

Enfin, cette bien belle affaire nous donne l’occasion d’imaginer les plus grands sommets mondiaux si tous les pays passaient des lois similaires. Imaginez un G20 où Emmanuel Macron se pointerait en bonnet phrygien et saluerait Angela Merkel dans son magnifique Dirndl bavarois. Ensemble, ils iraient ensuite diner avec un Vladimir Poutine affublé d’une tenue cosaque et d’une Theresa May parée de l’uniforme des Welsh Guards.

L’ensemble aurait quand même une autre gueule que toutes ces foules de costumes et de tailleurs ultra stricts, non ? Qu’en dites-vous, on soulève la question des tenues traditionnelles pendant le Grand Débat national ? Nous, on est chauds.