VDM : Gilets Jaunes : une Youtubeuse prend le drapeau breton pour un drapeau américain couvert de bombes

VDM : Elle se revendique journaliste et analyste géopolitique.

Publicité
NewsPar VDM /lundi 10 décembre 2018 05:00Illustration- © iStock

En Bretagne, on a coutume de dire que si une manifestation est suffisamment grande, un drapeau breton finit toujours par y apparaître. Une théorie qui s’est bien évidemment confirmée au cours de la mobilisationdes gilets jaunes samedi 8 décembre. Sauf que grâce à une Youtubeuse auto-proclamée spécialiste des relations internationales, le Gwenn ha Du a vu sa popularité exploser à l’international. Et pour cause, elle a affirmé sur les réseaux sociaux qu’il s’agissait d’un drapeau américainsur lequel des bombes remplacent les étoiles.

A Paris, les gilets jaunes brandissent un drapeau Américain dont les étoiles ont été remplacées par des bombes !!! pic.twitter.com/XL5SXvHSCz

— Complots Faciles (@ComplotsFaciles) 8 décembre 2018

Vous l’aurez compris, celle qui se fait appeler Partisangirl sur Twitter, Syriangirl sur Patreon ou encore SyrianGirlpartisan sur Youtube a pris les mouchetures d’hermine pour des obus. Sans surprise, elle a donc déclenché l’hilarité du web français et internationalen même temps qu'une certainefierté au sein du célèbre lobby breton. Certainement habituée à ce genre de moqueries, la “spécialiste” ne s’est toutefois pas démontée et a affirmé que le drapeau noir et blanc ressemble beaucoup à un drapeau anti-militariste que les non-spécialistes pourraient ne pas connaître.

It’s just unfortunate coincidence that the flag of Brittany flag so resembles this common anti-war protest flag, which people outside of politics would not be aware of. pic.twitter.com/IAyWVsoYgk

— Partisangirl 🇸🇾 (@Partisangirl) 10 décembre 2018

Mais les affirmations abracadabrantesques de cette jeune femme basée en Australie ne s’arrêtent pas là. Et pour cause, elle a aussi tweeté sur de supposés gangs de mercenaires engagés par Macron et appelés “BAC”. Sauf qu'il s'agit évidemment de la brigade anti-criminalité bien connue de tous les citoyens français. Dans un autre registre, l’une des vidéos de sa chaîne Youtube affirme que les rebelles syriens utilisent du gaz chimique pour attaquer le régime de Bachar el-Assad. Alors que c’est justement ce dernier qui est accusé de se livrer à de telles exactions contre les rebelles par la quasi totalité de la communauté internationale.

#Macron has hired mercenary Shabbiha gangs called "BAC", they wear civilian clothes and beat up protesters. These are tools to crack down on dissent. He cannot rely on regular police forces to remain loyal. #MacronDemission pic.twitter.com/oKj6SoVepd

— Partisangirl 🇸🇾 (@Partisangirl) 10 décembre 2018

Une nouvelle championne a donc rejoint le grand panthéon du bullshitting en ligne et, à n'en pas douter, ses propos seront scrutés de près au cours des prochaines manifestations. Et vous, quelle est la théorie du complot qui vous a fait pleurer de rire ?