VDM : Ce gilet jaune a manifesté tout seul au milieu d’un carrefour

VDM : Et autres petites initiatives aussi pétées qu’amusantes de ce week-end de mobilisation.

Publicité
NewsPar VDM /mardi 20 novembre 2018 05:00Illustration- © Youtube - Capture d'écran

A moins de vivre dans une grotte dont vous ne sortez que pour chopper une connexion Wifi et lire VDM (ce quiserait tout à votre honneur), vous n’avez pas pu rater la mobilisation des gilets jaunes qui divise la France depuis le week-end dernier. Volontairement non structurée,répartie en plus de 2.000 points de blocage et composée de gens de tous bords, elle a forcément provoqué autant d’incidents que de petits délires ordinaires. Et le plus remarquabled'entre eux est indéniablement celui d’Eric, le gilet jaune qui a manifesté tout seul à Montluçon, dans l’Allier.

Vous l’avez sans doute aperçu ce week-end parmi toutes les mobilisations de gilets jaunes : Éric manifestait tout seul samedi à Montluçon.On a retrouvé cet ancien ouvrier de 40 ans qui souhaite «que la France vive mieux».@salhiabrakhlia #Quotidien pic.twitter.com/vO8VJ65T0O

— Quotidien (@Qofficiel) 19 novembre 2018

Sans surprise, Eric n’a pas essayé de bloquer une autoroute ouune station essence dont il se seraitprobablement fait virer en quelques minutes. Il a donc plutôt fait le choix des’assoir sur une chaise au milieu d’un carrefour de sa ville avec un balai à la main pour symboliser sa volonté de faire le ménage à la tête de l'Etat. Une initiative qui, si elle n’a pas dû faire trembler l’Elysée, aura au moins eu le mérite de faire parler.

Dans un tout autre registre, c’est Monsieur Seby, un autre gilet jaune, qui s’est distingué du lot avec une chanson sur le mouvement ayant déjà généré 2,5 millions de vues sur Facebook. Directement calé sur l’air de “Né en 17 à Leidenstadt” de Jean-Jacques Goldman, le morceause situe quelque part entrele chant révolutionnaire et une chanson improvisée par Francis Lalanne en pleine Coupe du Monde. Avis aux amateurs donc. Enfin, on notera l’apparition de nombreuses chorégraphies aussi gênantes que sympathiques allant du Madison à la chenille.

En chenille ou sur du Madison, ces gilets jaunes manifestent... en dansant pic.twitter.com/BqlZknk7RD

— BFMTV (@BFMTV) 19 novembre 2018

Bref, quoi qu’on pense des revendications de cette mobilisation de près de 300.000 personnes aux conséquences parfois dramatiques, on peut toujours décider d’en rire un peu. En tout cas, nous, c’est ce qu’on a fait. Et vous, qu’est-ce qui vous a fait le plus marrer au cours de ce week-end hors-du-commun ? Sur les gilets jaunes ou autre chose d’ailleurs.